Wertschätzung am Arbeitsplatz: Was steckt hinter dem Schlagwort der Managementlehrbücher?

Mein « Moment am Sonntag » noch drei Tage für alle verfügbar im Ö1-Player! oe1.orf.at/player/20220403/674913

Im BFI in Wien trainiert Lisa Gruber Führungskräfte in Sachen Mitarbeiterführung.

Wertschätzung ist seit ein paar Jahren in den Unternehmen en vogue. Nicht nur das faire Gehalt zählt, Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter legen vermehrt Wert auf Menschlichkeit und Anerkennung. In manchen Chefetagen wird der Führungsstil angepasst, in der Hoffnung, dass Wertschätzung indirekt zu mehr Wertschöpfung führt. Dabei warnen die Managementratgeber: Echte und effizienteste Wertschätzung muss von Herzen kommen: Wer Lob bekommt, darf keine versteckte Absicht spüren.

Mit Generaloberin Angelika Garstenauer

Woher kommt dieser Trend? Kann in der Arbeit tatsächlich das menschliche Bedürfnis nach Anerkennung erfüllt werden? Rentiert es sich für die Unternehmen? Und überhaupt: Was konkret meinen Arbeitgeber/innen und Arbeitnehmer/innen, wenn sie von „Wertschätzung“ sprechen?

Die Recherche hat mich u.a. auf die wilden Wiener Straßen mit einem Radlieferanten und ins Kloster der Franziskanerinnen von Vöcklabruck geführt …

Le nucléaire, énergie verte ?

C’est une véritable levée de boucliers en Autriche, depuis que la Commission européenne a annoncé mercredi la création d’un label « vert » pour les centrales nucléaires et au gaz. Officiellement la mesure, soutenue par la France qui veut relancer sa filière nucléaire, doit aider à mobiliser des fonds privés vers des activités réduisant les émissions de CO2. Jusqu’ici, seules les énergies renouvelables bénéficiaient de ce privilège. Mais, la Commission européenne prévoit maintenant de l’étendre aux centrales nucléaires. Résultat, les ONG environnementales s’insurgent, mais aussi des pays membres de l’Europe comme le Luxembourg, l’Allemagne … mais, surtout, l’Autriche !

Je vous explique le rôle particulier de l’Autriche dans la question nucléaire dans Accents d’Europe aujourd’hui (à partir de 2:30) : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220204-quand-le-monde-rural-d%C3%A9sert-et-vieillissant-devient-un-enjeu-politique-en-europe

L’obligation vaccinale sur le point d’entrer en vigueur en Autriche

Pour soulager les hôpitaux, mettre fin aux mesures sanitaires, faut-il obliger les citoyens à se faire vacciner ?

L’Autriche est le premier pays européen (sauf Vatican) à avoir tranché. Le président et le chancelier ont signé aujourd’hui le texte de loi instaurant l’obligation vaccinale pour tous les citoyens de plus de 18 ans. Cette mesure doit servir à convaincre le million et demi d’Autrichiens sceptiques ou retardataires. Mais dans ce pays aussi, la décision d’obliger de se faire vacciner contre le Covid-19 fait débat.

Mon reportage en début d’émission Accents d’Europe hier : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220203-obligation-vaccinale-fin-du-passeport-vaccinal-l-europe-en-ordre-dispers%C3%A9-face-%C3%A0-omicron

L’Autriche vote l’obligation vaccinale dans un climat orageux

Malgré les manifestations d’opposants, une loi rendant obligatoire le vaccin anti-Covid à partir de févriera été votée hier par la Chambre des députés. Nouvel épisode dans une stratégie sanitaire qui a beaucoup changé depuis le début de la pandémie…

Quand l’Espagne songe à traiter le Covid comme une grippe et que le Royaume-Uni annonce la fin de l’essentiel des restrictions, l’Autriche navigue dans le sens opposé et rend la vaccination obligatoire. C’est une première en Europe. Les députés autrichiens votent ce jeudi après-midi l’obligation vaccinale contre le Covid-19. Le gouvernement reconnaît que la mesure, qui entrera en vigueur en février, intervient trop tard pour endiguer le variant omicron qui se propage actuellement à toute vitesse dans le pays. Elle devrait en revanche permettre de «se préparer en vue de l’automne prochain», a affirmé le ministre de la Santé, qui s’attend déjà à un nouveau pic épidémique après omicron.

Lire la suite « L’Autriche vote l’obligation vaccinale dans un climat orageux »

Bitume et asphalte : imperméabilisation des sols, exemple et contre-exemple autrichiens

Silvia Drechsler, maire adjointe de la ville de Mödling, devant le lit « renaturalisé » du ruisseau Mödlingbach.

La quantité de bitume qui recouvre nos sols est un enjeu climatique : ce qu’on appelle «imperméabilisation des sols» limite l’absorption du CO2 et entraîne un ruissellement des eaux de pluie qui augmente les épisodes d’inondations. En Autriche, l’organisation environnementale WWF a annoncé mi-octobre 2021 que 11 hectares de sols naturels avaient disparu sous des constructions. Dans le pays, les surfaces artificielles se multiplient deux fois plus vite que la population. Les statistiques manquent, mais il semblerait que l’Autriche soit, en Europe, une des championnes en la matière.

Je suis partie en reportage dans deux villes des environs de Vienne : l’une a reçu un prix pour sa gestion des sols, l’autre, à seulement quelques kilomètres, est plutôt un contre-exemple… Pour réécouter le reportage dans Accents d’Europe, c’est sur la page de RFI : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20211103-urgence-climatique-le-nucl%C3%A9aire-refait-surface-et-d%C3%A9bat