Un cours d’autodéfense pour les musulmanes

Depuis décembre dernier, l’Autriche est dirigée par une coalition de la droite conservatrice avec l’extrême droite du parti FPÖ, suite à une campagne dominée par les thèmes de l’immigration et de l’asile. Alors qu’ils sont souvent accusés de communautarisme, certains musulmans autrichiens répondent en dénonçant ce racisme ambiant. C’est le cas de l’association « Réseau de la société civile musulmane », qui va même jusqu’à organiser un cours d’autodéfense pour les femmes et en particulier les porteuses de voile ! J’ai demandé à ses participantes pourquoi elles y sont venues. Elles sont très intéressantes et vous pouvez les écouter ici : www.rfi.fr/emission/2018040 (à partir de 6’50)

La survie miraculeuse des vidéo-clubs

… ou de dix d’entre eux, sur le millier que comptait la capitale autrichienne dans les années 90.

Un vidéoclub du neuvième arrondissement viennois

Voici un petit sujet un peu moins sérieux, diffusé mardi par RFI, l’histoire d’une survie miraculeuse, d’un petit commerce de détail face à la déferlante numérique. En Autriche, les vidéo-clubs n’ont pas tous mis la clé sous la porte. Ils se sont adaptés et proposent des services irremplaçables…

À écouter ici (à partir de 12’50) : www.rfi.fr/emission/20180306

Des mamies et des jeunes contre l’extrême droite

Omas gegen rechts
Des « Omas gegen rechts », les mamies contre l’extrême droite avec leurs bonnets roses, sur la place des Héros, à Vienne

Depuis deux mois, une coalition de la droite et de l’extrême droite gouverne l’Autriche. Il y a 18 ans, une première association droite/FPÖ avait provoqué des vagues de protestation massives. Aujourd’hui, les mouvements de contestation n’ameutent plus les foules. Pourtant, il existe encore des résistants à Vienne, comme ces mamies aux bonnets roses et des jeunes chanteurs engagés – deux générations liées par le même souci de responsabilité morale : www.rfi.fr/emission/20180219-autriche-extreme-droite-italie-attaque-raciste-trafic-enfants-haggarty-yezidis

Un lien vers la chanson « Was? » du groupe Wende Punkt, arrivé en quatrième place lors du « Concours de la chanson protestataire » au théâtre Rabenhof : www.wendepunktpunkt.at/wp/videos

Gustav Klimt, peintre de l’âge d’or et des dorures

Mardi, cela faisait 100 ans jour pour jour que Gustav Klimt mourait. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui consacrer un petit papier.

Le sujet est à écouter sur la page d' »Accents d’Europe », en fin d’émission (vers 16’55) : www.rfi.fr/emission/20180206-europe-lobbying-chinois-norvege-automobile-electrique-brexit-irlande-hongrie

En bonus, cette image du Thésée, nu et musclé, qui terrasse le Minotaure de la tradition artistique, dans sa version non censurée.

Klimt thesee
Détail de l’affiche de la première exposition de la Sécession, version non censurée, 1898

Viennese coffee and cigarettes

L’Autriche renonce à interdire la cigarette dans les bars et restaurants. C’était un grand cheval de bataille du FPÖ pendant les pourparlers de coalition avec les conservateurs de Sebastian Kurz… Mais pourquoi ? La question de la liberté de fumer (ou celle de respirer un air sain) fait en tout cas beaucoup parler dans les cafés viennois – le sondeur Wolfgang Bachman parle même d’une « religion de substitution » pour décrire la ferveur qui s’empare de certains quand il s’agit de la réglementation du tabagisme dans l’espace public… Mon reportage d’avant-hier pour « La semaine de l’Europe » de la RTBF est à écouter ici (à partir de 50’50): www.rtbf.be/auvio/detail_la-semaine-de-l-europe?id=2300901

Mauvaise nouvelle pour les étudiants autrichiens qui travaillent

Hannah Lutz devant l'Université de Vienne
La représentante des étudiants Hannah Lutz, devant l’Université de Vienne

Les étudiants qui travaillent à côté de leur formation sont très nombreux en Autriche. Ils sont actuellement dispensés de frais d’inscription à la faculté, mais cette exception est actuellement remise en cause. Changement bienvenu pour l’enseignement supérieur ou injustice ? C’est en tout cas un enjeu politique.

Mon reportage avec des représentants étudiants qui se préparent aux barricades et le directeur général à l’enseignement supérieur qui veut faire changer les mœurs estudiantines, c’est ici, dans « Accents d’Europe » (à partir de 4’45) : www.rfi.fr/emission/20180111

 

Des voix d’émigrés juifs de retour en Autriche

Philipp Rohrbach et Adina Seeger,  Austrian Heritage Archive
Les historiens Philipp Rohrbach et Adina Seeger, à l’Institut Wiesenthal d’études sur la Shoah (le bureau sur la photo a d’ailleurs appartenu au « chasseur de nazis » Simon Wiesenthal)

Depuis 20 ans, de jeunes Autrichiens ont réalisé aux États-Unis et en Israël de longues interviews avec des émigrés juifs qui ont quitté l’Autriche avant la seconde guerre mondiale pour fuir les persécutions nazies. Ils sont parmi les derniers témoins du génocide. Deux historiens viennois ont maintenant entrepris de rendre ces témoignages accessibles à tous, en anglais et en allemand, sur le site austrianheritagearchive.at.

Ce projet de mémoire n’est pas sans actualité, alors que la question des réfugiés syriens libère des paroles racistes et que le FPÖ, un parti dont les membres se sont fait remarquer par des sorties négationnistes par le passé, est en passe d’entrer au gouvernement.

À écouter sur le site d’Accents d’Europe dans l’émission d’hier (à partir de 11’30) : www.rfi.fr/emission/20171212-insectes-nourriture-lutte-rechauffement-climatique-finlande-magasins-restaurants