Nucléaire : réacteurs slovaques, inquiétudes autrichiennes

Un sujet sur les inquiétudes autrichiennes concernant la centrale nucléaire slovaque de Mochovce, réalisé avant que le Coronavirus ne tombe sur l’Autriche et diffusé vendredi par Accents d’Europe.  L’émission se penchait sur les enjeux européens de la sortie du nucléaire.

Pour écouter la totalité de l’émission, c’est ici : www.rfi.fr/fr/podcasts/20200313

L’Autriche est sortie du nucléaire depuis plus de 40 ans ! Depuis, les gouvernements de tous bords mènent une croisade inlassable pour que d’autres pays leur emboîtent le pas en Europe. La publication d’une vidéo d’un lanceur d’alerte, il y a une dizaine de jours, a relancé le débat sur les centrales qui entourent le pays. Les inquiétudes concernent les réacteurs présents tout près de la frontière autrichienne en Slovaquie.

La vidéo du lanceur d’alerte diffusée par l’ONG Global 2000 : www.youtube.com/watch?v=fss4qqtcTXg&feature=emb_logo

Ma rencontre avec un homme du Néolithique

Une reconstitution d'Ötzi. © South Tyrol Museum of Archaeology/foto-dpi.com
Une reconstitution d’Ötzi. © South Tyrol Museum of Archaeology/foto-dpi.com

Suite et fin de mes reportages au Tyrol du Sud, région germanophone au Nord de l’Italie. Très ludique, je finis sur la fascination qu’inspire Ötzi, homme du Néolithique retrouvé dans un glacier, et dont j’ai vu la momie.

« Un homme mort il y a 5 300 ans, presque parfaitement conservé depuis le Néolithique. Cet hibernatus a été retrouvé en 1991 dans les Alpes du Haut-Adige, au nord de l’Italie. Ötzi, comme on l’appelle, est désormais exposé au petit musée archéologique du Tyrol du Sud. Et il déplace les foules. Cinq millions de visiteurs, dont notre correspondante Céline Béal. » Le reportage, diffusé hier par l’émission « Accents d’Europe », est à écouter sur le site de RFI : www.rfi.fr/emission/20190101

Hans Asperger, les liens troubles du pionner des recherches sur l’autisme avec les nazis

Vous avez sans doute déjà entendu parler du syndrome d’Asperger. C’est une forme d’autisme dans laquelle des difficultés dans les interactions sociales sont souvent associées à de grandes compétences, parfois même exceptionnelles. Plusieurs personnalités ont déclaré avoir reçu ce diagnostique : de la chanteuse écossaise Susan Boyle à l’informaticien Bram Cohen en passant par l’inventeur du jeu vidéo Pokemon, Satoshi Tajiri.

Peut-être moins connue, l’histoire de Hans Asperger, le pédiatre autrichien, pionnier des recherches sur l’autisme, qui lui donne son nom. Était-il un héros ou un soutien des nazis ? Le chercheur Herwig Czech, de l’Université viennoise de médecine, a publié récemment une étude sur le sujet,  sa réponse est plus désolante que prévu. Mes explications dans l’émission « Au bout du jour » de la RTBF : www.rtbf.be/auvio/detail_au-bout-du-jour?id=2353291 (cliquer sur « télécharger », en bas)

Le travail de Herwig Czech (en anglais) : molecularautism.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13229-018-0208-6