La culture et les arts vivants sont-ils des biens essentiels ?

À Vienne, la curatrice Christine Bruckbauer met à profit la vitrine de la salle d’exposition Philomena + pour continuer d’exposer.

L’Autriche est complètement reconfinée depuis une semaine. Les musées, salles de concerts et théâtres font partie des lieux qui ne sont pas jugés indispensables et sont donc fermés.
Tout au long de cette période de pandémie, ce qui était interdit ou autorisé, pour qui et quand, a changé constamment, mais le monde de la culture a été l’un des plus touchés par les interdictions. Depuis quelques semaines, les directeurs d’établissements et organisateurs d’événements culturels font entendre leur grogne et le pianiste et organisateur de festival Florian Krumpöck prépare maintenant une plainte auprès de la Cour constitutionnelle. Pour lui et de nombreux collègues, les citoyens ont besoin des arts vivants, même en temps de pandémie – et même, surtout en temps de pandémie… Mon reportage sur la question a été diffusé aujourd’hui par Accents d’Europe sur RFI et vous pouvez le télécharger ou l’écouter ici : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20201123-les-arts-vivants-sont-ils-un-bien-essentiel

Les « classes d’allemand » sont-elles un bon moteur pour l’intégration ?

Les « classes d’allemand » sont-elles un bon moteur pour l’intégration des enfants issus de l’immigration ?

Les habitants de Vienne éliront, ce dimanche, leur maire et président de région. Avec un cinquième de la population qui vit dans la capitale autrichienne, ce scrutin est particulièrement suivi. L’un des enjeux : l’intégration des immigrés, car en Autriche, près d’un quart de la population est née à l’étranger ou a des origines étrangères – c’est l’un des taux les plus élevés de l’Union européenne – dans la capitale, il atteint 45%.
Pour les écoles, c’est un véritable défi. Comment intégrer de jeunes élèves qui ne parlent pas toujours la langue du pays, l’allemand ? Le sujet fait débat… donc je me suis penchée sur la question et vous pouvez écouter le résultat dans l’Accents d’Europe d’aujourd’hui, sur le site de RFI (à partir de 11’50) : rfi.fr/fr/podcasts/20201009-allongement-acc%C3%A8s-ivg-france-en-retard-rapport-europe

Die RaserInnen

Bolzen, Rasen, Drängen. Warum Schnellfahren auf der Straße für « cool » gehalten wird – besonders in Österreich

Meine zweite Sendung in der Moment-Schwerpunktwoche zum Thema « Tempo! Leben mit Geschwindigkeit » wird heute gesendet. 15.30 Uhr auf Ö1 und dann 7 Tage online.

Warum macht Geschwindigkeit auf der Straße so Vielen Spaß? Ob Auto, Motorrad oder Fahrrad, was passiert im Kopf eines Rasers oder einer Raserin, wenn er oder sie auf das Gaspedal steigt? Über das Randphänomen der sogenannten « RoadrunnerInnen » hinaus, die in ihrer Freizeit gerne mal mit Tempo 300 über die Autobahn jagen, gibt es in Österreich einen überdurchschnittlichen Anteil an Fahrern und Fahrerinnen, die für gewöhnlich fünf, zehn oder fünfzehn Kilometer je Stunde über dem Tempolimit fahren. Zu schnelles Fahren gilt als Kavaliersdelikt; die Gefahr dabei wird ignoriert. Kann sich die österreichische Verkehrskultur noch ändern?

Le casse-tête des jeux d’argent en Autriche

En Autriche, la multinationale Novomatic est au cœur d’une affaire de corruption et de lobbyisme présumés impliquant d’ex-responsables politiques au sommet de l’État. Depuis début juin, une commission d’enquête parlementaire se penche sur ces soupçons. Alors que les auditions des témoins se poursuivent et révèlent l’ampleur d’un véritable casse-tête légal, international et de santé publique, un aperçu des enjeux dans le secteur des jeux d’argents et de hasard sur RFI, dans l’émission Accents d’Europe d’hier : www.rfi.fr/fr/podcasts/20200714

Un nouveau mémorial de la Shoah à Vienne : pourquoi maintenant ?

L’Autriche va ériger un nouveau mémorial de la Shoah. Le chantier vient de démarrer à Vienne et doit s’achever à l’automne 2021. L’occasion d’une réflexion sur le passé de l’Autriche, le travail de mémoire et l’antisémitisme actuel, j’en parlais avec Juliette Rengeval dans Accents d’Europe sur RFI la semaine dernière et c’est à écouter ici (à partir de 6’20) : www.rfi.fr/fr/podcasts/20200701