Retraite des femmes : 40 % de moins que les hommes

Dans l’Union européenne, les femmes touchent en moyenne 30 % de retraite que les hommes. En Autriche, l’inégalité est encore plus criante, puisqu’elle atteint 40 %. C’est l’un des pays européens où ce « gender-pension-gap » est le plus grand. Temps partiel, grossesses et éducation des enfants, mais aussi manque d’information : les causes sont multiples. Mon reportage sur la question, réalisé pour l’émission Accents d’Europe, est disponible sur le site de RFI. C’était une émission consacrée à la réforme des systèmes de retraite : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220907-quelle-r%C3%A9forme-pour-les-retraites

Le suicide de « Dr Lisa-Maria » met l’Autriche en émoi

Plusieurs villes du pays ont organisé des rassemblements après le décès de la médecin, très engagée pour la vaccination contre le Covid-19 et harcelée par des antivax. Sa mort relance les débats sur la haine en ligne.

Les cloches retentissent pendant de longues minutes, puis la foule observe le silence sur le parvis de la cathédrale Saint-Etienne. C’est ainsi que plus de 3 000 Viennois ont décidé d’honorer la mémoire, lundi soir, de Lisa-Maria Kellermayr, elle, qui, justement, refusait de se taire. Quelques centaines d’autres personnes étaient rassemblées au même moment dans les villes de Graz, Linz, Wels et Steyr.

L’Autriche est en émoi depuis la nouvelle : Lisa-Maria Kellermayr, médecin généraliste dans la bourgade de Seewalchen, au bord de l’idyllique lac Attersee, en Haute-Autriche, a mis fin à ses jours dans la nuit de jeudi à vendredi, sur son lieu de travail. Elle avait 36 ans.

Lire la suite « Le suicide de « Dr Lisa-Maria » met l’Autriche en émoi »

Top gekleidet im Rollstuhl

Wer besondere Bedürfnisse hat, möchte auch modisch sein. Oder?

Die Jackenärmel an den Rollen abgerieben; die Hose sitzt nicht perfekt; der dicht gestrickte Pullover lässt sich nur mit Mühe überziehen: für Menschen im Rollstuhl ist es oft schwierig, die passende Kleidung zu finden. « Passen » allein ist noch nicht alles. Wenn man auf unförmige Jogginghosen angewiesen ist, stellt sich die Frage der gesellschaftlichen Teilhabe – ein Stichwort im « Aktionsplan Behinderung », den die Bundesregierung kürzlich beschlossen hat. Jetzt verbreiten sich Angebote im deutschsprachigen Raum, und die Modebranche beeilt sich – weitgehend -, Schönheit « inklusiver » zu definieren. Betroffene sind noch nicht zufrieden.

Darum ging es in meiner gestrigen Sendung für « Moment ». Hier kann man sie eine Woche lang nachhören. Und hier findet man das « Echo » von den ZuhörerInnen auf die Sendung, das heute gesendet wurde.

Für diese Sendung bin ich vor ein paar Monaten mit der spannenden Barbara Sima-Ruml in der Grazer Innenstadt shoppen gegangen (Foto).

Sie ist Sachverständige für barrierefreies Bauen, unterrichtet angehende ArchitektInnen und produziert außerdem zwei Podcasts: Bekenntnisse einer Vierrad-Diva und Barrierefreies Bauen für alle.

Auch Melanie Wimmer beantwortete mit viel Offenheit und Humor meine Fragen – und zeigte mir ihre Lieblingsklamotten. Sie ist Just a girl on wheels auf Instagram und Melanie auf 4 Rädern durchs Leben auf Facebook.

Weitere Links zur Sendung:

www.mob-industries.com

www.unperfekt.at

L’Autriche en fanfare

Ce n’est pas un secret : l‘Autriche aime la musique. Les opéras et les philharmoniques participent au rayonnement international du pays. Mais, pour nombre d’Autrichiens, une autre forme de musique est au moins aussi importante : les fanfares. Véritable ciment de la société rurale et constitutives de l’identité nationale, elles peinent pourtant aujourd’hui à recruter des chefs d’orchestre. Mon reportage, diffusé la semaine dernière dans Accents d’Europe sur RFI (début vers 10:15): rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220715-la-hongrie-manque-d-eau

Qu’advient-il de Sissi à 40 ans ?

C‘est probablement l‘Autrichienne la plus célèbre du monde, son effigie décore un nombre incalculable de cartes postales, magnets, porte-clefs et tous les autres gadgets affectionnés des touristes. Mais elle occupe aussi une place de choix dans le cœur de nombre d‘Autrichiens : Élisabeth d‘Autriche et de Hongrie, dite „Sissi l‘impératrice“, qui a vécu pendant la seconde moitié du XIXème siècle.

Déjà très scrutée par le public de son vivant – on parle aujourd’hui de la première „popstar“ royale – une trilogie de films réalisée dans les années 1950, par Ernst Marischka avec l‘actrice Romy Schneider, fera d‘elle, deux générations plus tard, une icône.

Un long métrage très attendu vient maintenant offrir un contrepoint actualisé, plus sombre, à cette image kitsch, dans la foulée du Spencer de Pablo Larraín sur la britannique Lady Di – le film Corsage est sorti jeudi dernier dans les salles autrichiennes. On retrouve Sissi à ses 40 ans, toujours prisonnière de son corset… L’interprétation de la Luxembourgeoise Vicky Krieps a reçu le prix « Un certain regard » au festival de Cannes.

Mon papier en fin d’émission, dans Accents d’Europe, hier : rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220713-le-r%C3%A9chauffement-agricole

La bande-annonce du film : youtube.com/watch?v=OhXztpHZx7o

La belle chanson de Camille qu’on entend dans le film : youtube.com/watch?v=Z-YaTKXBNVY