Mauvaise nouvelle pour les étudiants autrichiens qui travaillent

Hannah Lutz devant l'Université de Vienne
La représentante des étudiants Hannah Lutz, devant l’Université de Vienne

Les étudiants qui travaillent à côté de leur formation sont très nombreux en Autriche. Ils sont actuellement dispensés de frais d’inscription à la faculté, mais cette exception est actuellement remise en cause. Changement bienvenu pour l’enseignement supérieur ou injustice ? C’est en tout cas un enjeu politique.

Mon reportage avec des représentants étudiants qui se préparent aux barricades et le directeur général à l’enseignement supérieur qui veut faire changer les mœurs estudiantines, c’est ici, dans « Accents d’Europe » (à partir de 4’45) : www.rfi.fr/emission/20180111

 

Polémique autour des jardins d’enfants musulmans à Vienne

Ils sont dans le viseur de celui qui sera sans doute le prochain chancelier conservateur, Sebastian Kurz. En Autriche, les jardins d’enfants musulmans doivent essuyer les critiques très politiques qui se sont multipliées, durant la campagne pour les législatives. Communautarisme, ghettoïsation ou, au contraire, développement dans le respect d’une culture et d’une religion minoritaire ? Le débat se poursuit. Je suis allée visiter une de ces crèches, privées et controversées.

Mon reportage pour « Accents d’Europe » à écouter ici : www.rfi.fr/emission/20171106-autriche-jardins-enfants-musulmans-grece-santorin-hongrie-citadins-amnesiques

Une star de la politique autrichienne tombe pour agression sexuelle

Après le Royaume-Uni, la libération de la parole de femmes vient chambouler la politique autrichienne. Le député star Peter Pilz a annoncé samedi qu’il renonçait à son mandat suite à la révélation de deux cas de harcèlement sexuel. Cet été, il avait fait sécession des Verts, avec qui il siégeait depuis trente ans. Sa «Liste Pilz», d’un populisme de gauche au programme flou, a fait son entrée au parlement autrichien à la suite des législatives anticipées il y a tout juste trois semaines.

Il y a quelques jours, deux journaux éventaient les accusations d’une militante écologiste concernant des attouchements dont se serait rendu coupable Peter Pilz à plusieurs reprises, lorsqu’il était encore membre de ce parti. Puis, samedi, une autre jeune femme témoignait dans l’hebdomadaire viennois Falter. Lors d’un important forum européen à Alpbach, Peter Pilz, ivre, l’aurait caressée de force. «Ses mains se baladaient partout», a-t-elle raconté. Elle se serait libérée avec l’aide de deux autres participants. Le témoignage de ces deux hommes, que l’hebdomadaire assure avoir recueilli, aura décidé Peter Pilz à tirer les conséquences de ces actes, dont il affirme cependant n’avoir aucun souvenir.

#meToo

L’homme politique de 63 ans a tout de même tenté d’expliquer son comportement par son «style de vie» peu soucieux du «politiquement correct» et par la «culture politique» de sa génération, tout en appelant les «hommes mûrs et puissants», comme lui, à apprendre de leurs erreurs. Ce repentir bancal ne convainc pas Shifteh Hashemi de l’initiative féministe Frauenvolksbegehren, mais elle se réjouit néanmoins de constater une libération de la parole au sujet du harcèlement quotidien, en particulier grâce à la campagne #meToo sur les réseaux sociaux.

Sonja Ablinger, secrétaire générale de la confédération d’associations Österreichischer Frauenring, confirme ce changement d’atmosphère. «#meToo et son pendant germanophone #Aufschrei ont donné le courage aux femmes d’appeler les agressions par leur nom, constate-t-elle. Elles brisent le tabou parce qu’elles savent qu’elles trouveront un soutien.»

Vestiges de la gauche de la gauche

Qu’adviendra-t-il du groupe parlementaire de Peter Pilz ? Ce groupe de sept membres, encore appelé «Pilz», est le dernier vestige de la gauche de la gauche dans l’hémicycle viennois. […]

Lire la suite sur le site de Libération : www.liberation.fr/planete/2017/11/05/une-star-de-la-politique-autrichienne-tombe-pour-agression-sexuelle_1607954

Retour de hype pour le voyage en car (ou : pourquoi la gare routière internationale de Vienne est si laide)

Le Vienna International Busterminal, très fréquenté le vendredi soir.
Le vendredi soir, on se presse au Vienna International Busterminal.

En Europe et surtout dans l’Ouest de l’Europe, l’autobus n‘est pas un moyen de transport aussi commun que dans d’autres parties du monde pour les grandes distances. Mais cela évolue !

En France, on a beaucoup parlé des bus Macron, du nom de l’ancien ministre de l’Economie désormais président qui, en 2015, a libéralisé le secteur. Plus de 8 millions de personnes ont déjà emprunté les autocars de ces nouvelles compagnies privées.

En Autriche, après des décennies où il a été quasi réservé aux immigrés de l’Est et du Sud, le voyage en car est en train de redevenir branché. Ici, il n’y a pas eu de loi de libéralisation du transport. Les compagnies privées affrètent des bus depuis toujours, mais le nombre de passagers a explosé grâce une évolution technologique : le boom des applications de réservation en ligne.

Écoutez mon reportage pour Accents d’Europe et apprenez pourquoi la gare routière internationale de Vienne est si laide ! Le lien (à partir de 2’40 min) : www.rfi.fr/emission/20171030-serbie-refugies-ecole-rentree-scolaire

Le Vienna International Busterminal : sa situation sous une bretelle d'autoroute n'est pas très esthétique, mais pratique pour partir sans retard vers Budapest ou Bratislava.
Le Vienna International Busterminal : sa situation sous une bretelle d’autoroute n’est pas très esthétique, mais pratique pour partir sans retard vers Budapest ou Bratislava.

La conduite en langue maternelle

En cette période électorale, un petit clin d’œil avant les reportages purement politiques.

Puisque l’intégration est au cœur des débats autrichiens, j’ai fait un petit papier pour « Accents d’Europe » hier, sur une auto-école multiculturelle à Vienne.

C’est dans la capitale que se sont installés la plupart des étrangers en Autriche. Ici, un habitant sur deux est né, ou bien a un parent né en dehors de l’Autriche. D’où l’initiative de ce commerçant, Martin Lassl, qui a ouvert une école de conduite en 13 langues… et y voit une solution aux conflits ethniques dans sa ville.

À écouter sur le site de RFI (à partir de 9’00, mais je recommande aussi l’écoute des sujets précédents ) : www.rfi.fr

Si vous êtes à Vienne et que cela vous intéresse, l’auto-école propose aussi des cours en Français : www.fahrschule-wienwest.at

Justice climatique en Autriche

Vox Pop vous emmène en Autriche où justice et militants écologistes s’opposent à l’agrandissement de l’aéroport de Vienne.

Émission diffusée le 03 juin 2017 sur ARTE : info.arte.tv/fr/la-turquie-est-elle-deja-dans-leurope

Und auf Deutsch: info.arte.tv/de/gehort-die-turkei-schon-zu-europa

Pour revoir sans limite de temps le sujet réalisé par Marine Courtade : www.youtube.com/watch?v=BOCDFyMnsiE