Les déchets des uns sont les achats des autres

Juste un petit sujet sur des objets sauvés des poubelles, diffusé il y a quelques temps par RFI.

« Et si plutôt que de recycler, on essayait déjà de moins jeter ? L’objectif est ambitieux sur un continent européen où chaque seconde 8 000 kilos de déchets partent à la poubelle. À Vienne, la municipalité tente de changer la donne. Dans la capitale autrichienne, le service de collecte et de traitement des ordures ne fait pas que vider les poubelles des habitants. Il s’occupe aussi d’en sauver certains objets pour les revendre ensuite dans une boutique d’occasion. »

Mon reportage à réécouter sur la page d’Accents d’Europe : www.rfi.fr/emission/20191122

Le site internet de la boutique : 48ertandler.wien.gv.at

Chassée de Hongrie, la Central European University s’installe en Autriche

Une université forcée de quitter la Hongrie. La Central European University (CEU) était dans le viseur du gouvernement hongrois de Viktor Orbán en raison de son financier, le milliardaire libéral américain George Soros, chantre de la « société ouverte ». Après deux ans de bras de fer, l’établissement anglophone a fait ses bagages. Il s’installe maintenant à 250 kilomètres à l’ouest de Budapest – à seulement trois heures de route, mais dans une toute autre ambiance de liberté académique – dans une autre capitale : Vienne. La CEU y a inauguré en octobre son nouveau campus. Pour l’instant, seuls 300 étudiants y ont été relocalisés, l’ensemble de leurs camarades suivra l’année prochaine. J’ai rencontré ces premiers déplacés académiques et mon reportage a été diffusé lundi par Accents d’Europe :

www.rfi.fr/emission/20191028

Les soins palliatifs pour les enfants

Diffusé lundi dernier par Accents d’Europe sur RFI.

« Fin de vie
La question crée le malaise, tant chez les politiques que chez les citoyens. Les enfants atteints de maladie incurable n’ont pas assez de structures de soins palliatifs. En Autriche, ce sont des associations qui viennent en aide aux familles. Elles leur permettent de lutter contre l’isolement, de trouver du temps, et d’affronter aussi la question de la mort sans tabou. Céline Béal a rencontré à Vienne, une famille épaulée justement par une de ces associations. »

Il s’agit du Kinderhospiz Netz.

Le reportage dans son intégralité est à réécouter en ligne à cette adresse : www.rfi.fr/emission/20190909

Wenn Kippen irgendwohin gekippt werden

Ich habe wieder einen coolen Beitrag für die Ö1-Sendung Moment gestalten dürfen. Heute um 15.30 Uhr: einschalten!

Klein, aber keine Kleinigkeit. Die Frage der Zigarettenstummel.

Ab November soll ein generelles Rauchverbot in der Gastronomie nun doch gelten. Es ist zu erwarten, dass rauchende Gäste dann vermehrt vor die Lokale wandern werden, um weiter ihr Nikotin genießen zu können. Was dann vor den Lokalen auch zu erwarten ist – noch mehr Verschmutzung des öffentlichen Raums durch Zigarettenreste. Denn die Kippen säumen die Wege von den 1,6 Millionen österreichischen Rauchern und Raucherinnen, am Gehsteig, Straßenrand, auf Geleisen und an Kreuzungen. Allerdings sind Zigaretten nicht nur dann gefährlich, wenn sie geraucht werden, sondern auch noch lange danach. Denn sie sind giftig und schaden der Umwelt.

La police montée : arrivera-t-elle, n’arrivera-t-elle pas ?

C’était un projet qui tenait tout particulièrement à cœur au ministre de l’Intérieur Herbert Kickl (FPÖ) : il voulait doter son pays d’une police montée. Seulement voilà, fin mai, son gouvernement a été renversé suite au scandale d’Ibiza, avant que cette nouvelle compagnie ne sorte des starters. Sous le feux des critiques, celle-ci fait maintenant face à un avenir très incertain. C’est l’histoire que je racontais hier sur RFI et que vous pouvez retrouver sur le site d’Accents d’Europe (à partir de 10′) : www.rfi.fr/emission/20190716

Les mères (et pères) célibataires s’organisent

Fin avril, le parlement autrichien a voté une réforme de l’aide sociale, qui est ici le dernier filet de sécurité étatique pour les personnes sans revenus ou à trop faibles revenus. Cette réforme comprend des coupes pour certains groupes (les étrangers, les familles nombreuses), mais aussi, soulignait le gouvernement droite-extrême droite, des dispositions plus avantageuses pour d’autres. En tête desquelles, les parents isolés, qui bénéficient d’une aide spécifique. Merci… mais c’est un peu à côté de la plaque ! répondent les associations. Mon reportage auprès de mères célibataires qui demandent des dispositions légales plus égalitaires et, encore et toujours, davantage de reconnaissance a été diffusé jeudi par Accents d’Europe, dans une émission spéciale sur la situation des mères célibataires sur le continent (à partir de 11′) : www.rfi.fr/emission/20190606-europe-meres-celibataires-difficultes-irlande-autriche-france-russie-demidoff