Peur sur la diaspora tchétchène

Après deux guerres d’indépendance dans les années 1990, Ramzan Kadyrov a été installé à la tête de la Tchétchénie en 2007, territoire des montagnes du Caucase. Une dictature impitoyable qui a poussé à l’exil près de 150 000 membres de la communauté tchétchène, dont beaucoup sont aujourd’hui installés en Autriche.

Pourquoi les Tchétchènes ont souvent choisi l’Autriche comme pays d’accueil ? Pourquoi la peur règne-t-elle aujourd’hui parmi les opposants exilés ? J’en parlais avec Alice Rouja dans Accents d’Europe sur RFI la semaine dernière (4’50 – si vous voulez sauter les nouvelles de Sarajevo, ce que je ne conseille pas 🙂 ) rfi.fr/fr/podcasts/accents-d-europe/20220304-la-guerre-en-ukraine-ravive-de-mauvais-souvenirs-en-bosnie