Grüßen. Ein kleines Ritual, das schon alles sagt

+++ Hörtipp für morgen +++ 18.15 Uhr auf Ö1 ++++

Ich habe einen « Moment am Sonntag » mit Eva Gänsdorfer gestaltet. Zu hören: Betrachtungen über das Grüßen in Österreich, Erfahrungsberichte von spannenden Menschen (u.a. mir 😉 ) und tolle Musik.

Und wie war es damals? Aus Der deutsche Gruß, Geschichte einer unheilvollen Geste von Tilman Allert

Der Gruß als das kürzeste Stück Gesellschaft.

Das Coronavirus hat unser körperliches Grußverhalten grundlegend verändert. Händeschütteln, Umarmungen und « Bussi Bussi » gehen in Zeiten der Pandemie nicht mehr. Doch auch abseits von Hygienebestimmungen kann Grüßen kompliziert werden: « Grüß Gott » gleicht nicht « Guten Tag », und « Hallöchen » nicht « Sehr geehrte Damen und Herren ». Grußrituale sind Türöffner der Kommunikation, unentbehrlich und sollen Ehrerbietung und Zugehörigkeit vermitteln. Ob mündlich oder schriftlich, Gestik oder Mimik – ein Gruß verrät viel über die Herkunft des Gegenübers, sein Milieu oder eine ganze Generation. Außenstehende müssen die « Codes » des Grüßens kennen. Und das Nicht-Grüßen ist auch ein Statement. Eine Reflexion über Gesten und Worte, die Menschen meist automatisch vollziehen, ohne an deren soziale und kulturelle Bedeutung zu denken.

oe1.orf.at/programm/20210307/630717/Hallo-Gruess-Gott-Guten-Tag-Gruessen-als-Alltagsritual

Le modèle autrichien des restitutions d’œuvres d’art

© KHM-Museumsverband

L’Autriche fait figure de modèle en matière de restitution des œuvres d’art spoliées par les nazis, mais elle doit aujourd’hui répondre aux demandes de pays comme le Mexique. Ce dernier vient de demander la restitution d’une coiffe aztèque qui se trouve au Weltmuseum de Vienne.

J’en parlais hier avec Frédérique Lebel dans Accents d’Europe sur RFI, dans une émission consacrée à ce sujet des restitutions d’œuvres datant de l’époque coloniale (5’45) : rfi.fr/fr/podcasts/20201028-restitution-oeuvres-d-art-afrique-premi%C3%A8re-ligne

Des monuments au coronavirus en Autriche

Le projet de monument de Wolfgang Becksteiner © Wolfgang Becksteiner

Ils devaient présenter une réflexion sur la pandémie et ses conséquences : 220 artistes locaux ont participé au concours organisé par le Musée universel Joanneum de la ville de Graz et la région de la Styrie. Ceux-ci cherchaient des projets de monuments commémoratif pour la pandémie de covid-19 qui seront réalisés d’ici au printemps prochain. L’un sera construit à Graz, les deux autres ailleurs en Styrie. Les trois vainqueurs ont été annoncés en début de semaine. Je présentais leurs projets dans Accents d’Europe sur RFI ce vendredi, et vous pouvez écouter tout ça ici (à partir de 13’10 min) : rfi.fr/fr/podcasts/20200925-tensions-entre-ath%C3%A8nes-et-ankara-minorit%C3%A9-turcophone-thrace-occidentale-crainte

Le projet de Werner Reiterer (après 5 ans d’enfoncement) © Werner Reiterer

Un nouveau mémorial de la Shoah à Vienne : pourquoi maintenant ?

L’Autriche va ériger un nouveau mémorial de la Shoah. Le chantier vient de démarrer à Vienne et doit s’achever à l’automne 2021. L’occasion d’une réflexion sur le passé de l’Autriche, le travail de mémoire et l’antisémitisme actuel, j’en parlais avec Juliette Rengeval dans Accents d’Europe sur RFI la semaine dernière et c’est à écouter ici (à partir de 6’20) : www.rfi.fr/fr/podcasts/20200701

Gusen et l’enjeu des camps « annexes » : Mauthausen était partout

Depuis début janvier, l‘Autriche a un nouveau gouvernement. Le programme sur lequel s‘est accordée une coalition des conservateurs et des Verts fait 328 pages. Un point qui y tient en une ligne est passé relativement inaperçu… en Autriche en tout cas. En cette année de commémoration et après des pressions venues de Pologne, Vienne a décidé de racheter certains terrains sur lesquels se trouvait l‘ancien camp de concentration de Gusen, où ont péri 37 000 personnes dont près de 28 000 venues de Pologne. Écoutez mes explications dans l’émission Accents d’Europe de lundi : www.rfi.fr/fr/podcasts/20200127-auschwitz-camp-memoire-devoir-guerre-mondiale-juifs-antisemitisme