Gustav Klimt, peintre de l’âge d’or et des dorures

Mardi, cela faisait 100 ans jour pour jour que Gustav Klimt mourait. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui consacrer un petit papier.

Le sujet est à écouter sur la page d' »Accents d’Europe », en fin d’émission (vers 16’55) : www.rfi.fr/emission/20180206-europe-lobbying-chinois-norvege-automobile-electrique-brexit-irlande-hongrie

En bonus, cette image du Thésée, nu et musclé, qui terrasse le Minotaure de la tradition artistique, dans sa version non censurée.

Klimt thesee
Détail de l’affiche de la première exposition de la Sécession, version non censurée, 1898

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s