Retour de hype pour le voyage en car (ou : pourquoi la gare routière internationale de Vienne est si laide)

Le Vienna International Busterminal : sa situation sous une bretelle d'autoroute n'est pas très esthétique, mais pratique pour partir sans retard vers Budapest ou Bratislava.

En Europe et surtout dans l’Ouest de l’Europe, l’autobus n‘est pas un moyen de transport aussi commun que dans d’autres parties du monde pour les grandes distances. Mais cela évolue !

En France, on a beaucoup parlé des bus Macron, du nom de l’ancien ministre de l’Economie désormais président qui, en 2015, a libéralisé le secteur. Plus de 8 millions de personnes ont déjà emprunté les autocars de ces nouvelles compagnies privées.

En Autriche, après des décennies où il a été quasi réservé aux immigrés de l’Est et du Sud, le voyage en car est en train de redevenir branché. Ici, il n’y a pas eu de loi de libéralisation du transport. Les compagnies privées affrètent des bus depuis toujours, mais le nombre de passagers a explosé grâce une évolution technologique : le boom des applications de réservation en ligne.

Écoutez mon reportage pour Accents d’Europe et apprenez pourquoi la gare routière internationale de Vienne est si laide ! Le lien (à partir de 2’40 min) : www.rfi.fr/emission/20171030-serbie-refugies-ecole-rentree-scolaire

Le Vienna International Busterminal : sa situation sous une bretelle d’autoroute n’est pas très esthétique, mais pratique pour partir sans retard vers Budapest ou Bratislava.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s