HC Strache et ses envies de come-back

Le leader d’extrême droite, viré du parti nationaliste pour des soupçons de malversations et d’actes de corruption l’an dernier, se dit prêt à revenir en politique.

C’est un retour sur la scène politique sur la pointe des pieds qui témoigne d’un climat délétère au sein de l’extrême droite autrichienne. Leader déchu du FPÖ, une des formations extrémistes les mieux enracinées en Europe, Heinz-Christian Strache a fait état, jeudi soir à Vienne, de ses envies de come-back en politique. Il s’est déclaré prêt à se présenter à la tête d’un nouveau parti, pour les élections municipales qui doivent se tenir dans la capitale autrichienne au plus tard à l’automne.

La perspective de ce retour à la tête d’un groupe de dissidents est un nouveau coup dur pour le FPÖ. Le parti est dans la tourmente depuis le mois de mai et le scandale de l’«Ibizagate» qui a causé la fin de sa participation gouvernementale aux côtés des conservateurs du chancelier Sebastian Kurz. Aux élections législatives anticipées de septembre, le parti d’extrême droite a recueilli à peine plus de 16% des suffrages, soit une perte de près de 10 points par rapport à 2017. Les sondages lui prédisent un mauvais résultat lors d’un scrutin régional dans la région du Burgenland, dimanche.

La suite sur le site du journal Libération : www.liberation.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s